1914. Une année qui a fait basculer le monde: Essai d’histoire globale PDF

Ce qui sera en cause dans le cours sera la relation entre l’instabilité politique et sociale et l’épanouissement culturel qui a caractérisé l’Allemagne pendant les années 1920.


« Quoi ? Parce qu’un archiduc a été assassiné à la fin du mois dernier dans un village bosniaque ? L’affaire n’est donc pas enterrée… comme le prince ? ».
On peut sourire de cette remarque. Elle traduit pourtant, au premier degré, l’état d’esprit d’une partie de la population aux premiers jours d’août 1914. L’attentat de Sarajevo n’est qu’une étincelle, survenue dans un contexte particulier qui a favorisé le développement d’une crise qui n’était ni écrite, ni certaine. 
À travers les mémoires des témoins, des acteurs, et en utilisant de très nombreux titres de la presse quotidienne de l’époque, l’auteur nous entraine à travers le premier semestre de l’année 1914. Certaines causes – complexes – de la guerre sont en germe. Puis, il nous raconte les premiers mois de guerre, de l’entrée en campagne à la fixation du front occidental, à l’avant comme à l’arrière, dans les états-majors comme au gouvernement et au parlement.
Quand la politique, la diplomatie, l’économique, le culturel, le financier, l’industriel, le religieux et l’artistique croisent le militaire, l’année 1914 prend d’autres formes et d’autres couleurs. Et les choses ne sont peut-être pas aussi simples qu’on veut bien généralement le dire.

Comme Marx l’a bien compris, ces forces ont été les plus grands moteurs du progrès matériel, technologique et scientifique que l’humanité a jamais connu. En plus de Rome, d’autres villes importantes incluent Milan, Naples, Turin, Gênes, Palerme, Bologne, Florence, Catane, Venise, Bari, Trieste, Messine, Vérone, Padoue, Cagliari, Tarente, Brescia et Livourne. ISBN 978-0-7112-2830-6. p.78 Version en ligne sur Google books.-}