Allemagne : la rupture ?: Remarques sur le néonationalisme allemand PDF

Son principal attrait est son opposition à la politique d’ouverture des portes d’Angela Merkel à l’égard des migrants.


Jusqu’aux années 90, l’Allemagne apparaissait comme un partenaire fiable et honnête. Le redressement économique du pays ces dernières années, aussi soudain qu’inattendu, allié à la crise de l’euro, réactualise en Allemagne l’idée flatteuse d’une supériorité de principe. L’intérêt exclusif du pays submerge les digues du partenariat européen. Ce néonationalisme qui ne dit pas son nom sera-t-il compatible avec la coopération en Europe ? D’où proviennent ce dévergondage émotionnel et cet amour de soi ?

Vous avez essayé avec arrogance de calomnier l’AfD et tout parti qui défie les sociaux-démocrates. Elle l’a fait surtout pour de l’argent, dit-il, cela l’a rendue plus indépendante. Populiste rebelle: Jorg Haider et la politique de l’Autriche.-}