Dictionnaire amoureux de la Politique PDF

D’autres dans cette veine peuvent prétendre que l’amour est une réponse spirituelle, la reconnaissance d’une âme qui complète sa propre âme, ou la complète ou l’augmente.


D’ambition à magouilles, d’autorité à vérité, d’argent à virus, défile dans ce Dictionnaire amoureux tout le talent féroce mais drôle de Philippe Alexandre.

 » Ah ! vous aimez la politique ?  » Et l’on vous foudroie du regard. Si l’on en croit experts et sondages, entre les Français et la politique, ce serait le grand désamour. Mais à la première péripétie, à la première réplique, sans parler des grandes batailles que sont les élections présidentielles, la passion reprend le dessus, s’empare des cafés et des repas de famille. Depuis la Révolution, le peuple français vibre et s’enflamme pour la politique, pour ses beaux gestes et ses grands discours comme pour ses écarts et ses turpitudes. Dans un dictionnaire de la politique, si amoureux soit-il, il y a les enveloppes et les prébendes, mais aussi la vérité, la confiance et ce beau mot d' » ambition  » qui résume tout.
Ce livre prouve qu’on peut aimer la politique sans fermer les yeux sur ses égarements ni oublier qu’elle a sacrifié tant de vies et d’illusions au long de notre histoire.

Philippe Alexandre est entré en journalisme à dix-neuf ans en publiant ses premiers articles dans Combat. Il a collaboré ensuite à une dizaine de journaux, du Figaro Littéraire à Paris Match. Il a été pendant vingt-huit ans éditorialiste à RTL, est aujourd’hui chroniqueur à Lire, au Bien Public et au Journal de Saône-et-Loire. Il est l’auteur d’une vingtaine de livres, la plupart consacrés à la politique.

Dessins d’Alain Bouldouyre

Même si Johnson a défini le «lexicographe» comme «un auteur de dictionnaires; «La corvée du dictionnaire est tombée dans la décennie de l’écriture la plus importante de Johnson et doit être considérée en partie comme l’habilitant. Dictionnaire des proverbes européens. Routledge. p. 8. ISBN 0415160502. Il a accepté de participer à la présentation des griefs du district au gouvernement canadien et a ajouté qu’il profiterait de l’occasion pour poursuivre sa revendication personnelle de terres au Manitoba.-}