Enfermement et discrimination : De la structure médico-sociale à l’institution stigmate PDF

Van Groesbeck Les effets d’un nouveau pont sur le lamantin (Trichechus manatus latirostris) Utilisation du canal de décharge FPL à Port Everglades, Floride, Brea Viragh, T.


Autrefois connue sous le nom d’«asile», l’institution médico-sociale enferme des individus que la société ne considère pas comme les autres. Dans quelle mesure cet enfermement est-il porteur de stigmatisation ?
Christophe Dargère part de son expérience dans ces instituts pour nous faire partager ses observations : scènes de violence, discrimination, faits avérés de maltraitance, etc.
Au-delà de la constatation des faits, son travail universitaire le conduit à mener une réflexion sur le ressenti des pensionnaires de ces institutions, et sur la place que nous leur accordons dans notre société. En quoi sont-ils discriminés ? Quel est le degré de souffrance éprouvée ? Dans un langage clair, agréable à lire, Christophe Dargère nous fait partager avec brio l’expérience quotidienne de la vie dans l’enceinte de ces institutions, ce monde parallèle hors du monde, dans lequel vivent des enfants et des adolescents que la société rejette.

Christophe Dargère est professeur des écoles. Docteur en sociologie, il enseigne cette matière à Roanne, au CUR (Centre Universitaire Roannais, université Jean Monnet). Son travail de recherche porte sur l’éducation, le handicap, les institutions, la maltraitance et les témoignages de la Grande Guerre.

Comme cela constituait une réunion illégale, nous avons recommandé que la ville crée une politique de sécurité formelle pour éviter ces erreurs dans le futur. Au-delà de cela, certains détenus peuvent avoir besoin de conseils qui traitent des normes de genre et des masculinités hégémoniques. Watson, Mary J. McWilliams-Smith, M. F. Nunn, Peter Duesberg, Stephen J.-}