Guerre aux migrants : Le livre noir de Ceuta et Melilla PDF

Quand, le 17 juillet, Krim mena sa harka, ou la guerre, contre la ligne étiolée des postes espagnols, il prit Silvestre complètement par surprise.


A l’automne 2005, au nord du Maroc, une dizaine de personnes originaires de l’autre « rive du Sahara » sont abattues alors qu’elles tentent de pénétrer dans les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla. Le monde découvre alors l’existence de ces migrants prêts aux pires sacrifices pour fuir leurs pays et rejoindre les rivages européens. Ce livre noir raconte leurs itinéraires, les avanies qu’ils ont subies, l’assaut des barrières espagnoles, les rafles, la déportation dans le désert, l’isolement, mais aussi la solidarité, les espoirs. Il montre aussi que ces événements sont une conséquence de la politique de l’Union européenne visant à sécuriser ses frontières extérieures et à contraindre les candidats à la migration à rester dans leur pays. La guerre aux migrants est déclarée !

En dégustation à l’aveugle, les vins espagnols ont gagné des prix sur des vins célèbres d’autres pays européens. Ils ont besoin de développer une marque nationale plus proche de la réalité. Comme les empires, tous les murs sont voués à l’échec et deviennent obsolètes tôt ou tard.-}