Image du corps : Figures psychopathologiques et ouvertures cliniques PDF

L’hyperphagie boulimique et l’obésité extrême augmentent encore la probabilité que les patients rapportent des complications émotionnelles.


Comment investissons-nous notre corps ? Comment, dès la naissance et tout au long de notre vie, l’habitons-nous ? Quelles représentations nous en faisons-nous ? A mi-chemin entre le somatique et le psychique, la notion d’image du corps amène à s’intéresser à ce que le sujet se  » raconte  » sur son propre corps, bien au-delà de l’éprouvé sensori-moteur, inconsciemment et consciemment et en lien avec sa propre histoire. L’image du corps dans l’autisme, la psychose, les états limites, dans les troubles alimentaires, la névrose… chez l’enfant, l’adolescent ou l’adulte… chacun des auteurs de cet ouvrage aborde une pathologie et s’attache à la manière dont la notion d’image du corps s’y incarne. Eléments théoriques et illustrations cliniques éclairent les ratés, aléas, hiatus plus ou moins mortifères qui peuvent toucher la construction de cette composante du psychisme humain. Enfin chaque auteur ouvre des pistes thérapeutiques. Un ouvrage qui intéressera tout clinicien.

Plus de 90% des jeunes diplômés cliniques ont donné des présentations lors d’une conférence et plus de 90% ont publié un article dans un journal ou un livre professionnel. Des études futures devraient tester si une médiation complète serait obtenue dans un échantillon clinique. Ceci est un effet robuste, et a déjà été rapporté pour les jugements de la taille du corps dans les paradigmes oui-non 32.-}