Le culte du banal : De Duchamp à la télé-réalité PDF

Louis Daguerre a arrangé des arrangements de sculpture et de peintures classiques.


Comment la télé réalité a-t-elle pu imposer, avec le succès que l’on connaît, des émissions et séries fondées sur le voyeurisme dans lesquelles chacun peut avoir son quart d’heure de célébrité ? Télé-poubelle, trash télévision, exhibitionnisme, voyeurisme, vulgarité ! Comment la télévision pouvait-elle tomber si bas… Les artistes du XXe siècle ont préparé ce renversement : Duchamp, Warhol, Pérec ou Arman, icones de la modernité, ont été les chantres de la répétition, de l’usuel, du banal quand dans le même temps Ricardou et Cerisy mettaient à mort la notion d’auteur… Dans cet essai percutant sur les inversions d’un siècle, nous cherchons à comprendre le miroir ici tendu à notre société.

Il est clair qu’à l’ère de la photographie, définie par des images dématérialisées en ligne et sur-matérialisées comme des marchandises du monde de l’art, la page imprimée a une place culturelle très différente de celle qu’elle avait au siècle dernier. Cela donnait de l’énergie à Andy et il leur posait des questions pour attirer leur énergie sur lui. Ses livres et ses expositions combinent des prises de commandes, des photographies plus personnelles et des images empruntées aux médias.-}