Le rêve d’une déconnexion. De la maison autonome à la cité auto-énergétique. PDF

Si l’ambulance s’écrase dans votre véhicule, cela suggère que la peur et l’insécurité peuvent vous empêcher d’avancer.


Si l histoire de la déconnexion trouve ses racines au XIXe siècle, le mouvement de l autonomie énergétique arrive à maturité entre 1970 et 1980. Fortement impulsée par le contexte de crise de la fin des années 1960 et la contre-culture américaine, l autonomie quittera cet espace-temps pour se propager géographiquement, remontant des filières plus institutionnelles et poussant ses propres limites, de l unité domestique à ville territoire.
La curieuse machine autonome de John Adolphus Etzeler, la maison autonome d Alexander Pike, les logements de Sean Wellesley Miller et Day Chaharoudi ou la ville auto-énergétique de Georges Alexandroff attestent de la puissance de ce concept. Cet idéal de déconnexion conjuguait virtuosité technique, projet économique, social et environnemental, dans un renversement critique de l ordre technologique hérité. Dans une configuration idéologique et symbolique complexe, l autonomie énergétique a fonctionné comme une fabrique d idéalité rurale et urbaine.
En partant de quelques scénarios énergétiques de la période 1970-1980 et d archives originales, cet ouvrage ambitionne de retracer la généalogie du mouvement de l autonomie énergétique. Sous le prisme du rapport connexion vs déconnexion, la première partie propose une mise en perspective historique du thème, revenant aux origines de la cité câblée au début du XIXe siècle. La seconde, en suivant l évolution des programmes et des échelles analyse, à travers un corpus de projets, la décennie d expérimentations architecturales qui a participé à l éclatement du cadre énergétique moderne.

Cela a inévitablement amené une véritable révolution domestique, la maison aujourd’hui, au-delà de leur structure physique ou de leur caractère protecteur mythique, l’espace est une transformation, car elle reflète inévitablement les dysfonctionnements vitaux les plus pressants de notre temps. Comme beaucoup de gens que je connais, je pense que ce n’est pas vrai. « . En collaboration avec des partenaires européens, TNO a développé une batterie sans perte de chaleur dans le cadre du projet européen MERITS.-}