Méditation sur l’Église : Oeuvres complètes, t. VIII PDF

Il entend mes raisons, les suit intellectuellement et psychologiquement; il comprendrait immédiatement s’ils s’appliquaient à quelqu’un d’autre.


Henri de Lubac se livre dans Méditation sur l’Eglise avec une âme immensément élargie par ses études historiques et théologiques. Il s’agit d’un livre de méditation, non d’étude, d’un livre d’amour plus que de raison. En lui se dévoile aussitôt le centre dans sa pureté, là où la raison se tourmente encore longtemps sur le pourtour. L’amour comprend, dans toute sa puissance de tension, le paradoxe de l’Eglise insoluble pour la raison. Le livre entier insiste sur cette tension, jusqu’à en tirer toutes les conséquences existentielles, entre Eglise d’en haut et d’en bas, Eglise sanctifiante et sanctifiée, Eglise toute pure et de pécheurs, Eglise dans l’éternité et au milieu du monde. Bien avant Vatican II, Henri de Lubac savait que les faiblesses, les cruautés et les méfaits ne restent pas étrangers aux membres, aux autorités et aux institutions de l’Eglise. La Méditation, alors proposée et aujourd’hui plus actuelle encore, trace un chemin de lumière dans cette obscurité, conduit au Cœur de l’Eglise, figurée dans la Vierge Marie, l’Epouse parfaite du Verbe de Dieu

La bonne nouvelle est que la technique de médiation Mindfulness fonctionne et Mark appuie cette affirmation avec les résultats scientifiques des scans du cerveau. C’était l’un des plus grands triomphes de l’histoire de la Scientologie, et les membres de l’église partis à Portland ressentaient un sentiment de parenté durable. (Un an et demi plus tard, l’église s’est installée avec Christofferson-Titchbourne pour une somme non divulguée.) En 1986, Hubbard est mort, d’un coup, dans son autocaravane. Alors qu’ils approchaient de l’endroit où leurs balles de golf s’étaient arrêtées, chacun contemplait son deuxième coup: Moïse vit qu’un grand étang était caché juste avant le green, faisant un second coup directement au green au-dessus de l’eau presque impossible.-}