Mes familles – Nos mémoires : De l’Empire ottoman à nos jours PDF

Puis, quand ils sont venus me chercher, il n’y avait plus personne pour me défendre. « 


Il n’est pas toujours aisé d’assumer un nom, une famille, une nationalité… Que dire alors quand ce nom dépasse les frontières, qu’il est connecté aux croisés et à l’Empire Ottoman et que la générosité des alliances, non seulement du côté paternel, mais aussi du côté maternel, vous unit aux Français, puis aux Ottomans, aux Grecs, aux Italiens… ? N’importe qui aurait du mal à s’y retrouver. Or, la richesse des parcours nous confirme la richesse de la généalogie, la complexité des ententes et la complétude des cultures. L’ensemble est un cours d’histoire et d’humanisme passionné et passionnant. Des croisades à l’Occupation de Paris, en passant par la prospérité et la chute de l’Empire Ottoman, l’auteur remonte aux origines princières des Lusignan tout en regardant plus précisément sa famille proche – parents et grands-parents – sous un verre grossissant : tout n’y est pas enchanteur. Pourtant, son amour est communicatif. Même le Paris de l’Occupation, vu sous le regard d’un gamin de onze ans, est assez fascinant. Entre sa grand-mère Adèle et sa mère Hellé, c’est un autre aspect de l’Occupation qui nous est conté. Avec l’école, la musique, la mode, le cinéma, la littérature de l’époque, s’exprime tout un monde qui a envie, besoin de continuer à vivre ! L’adolescent et ensuite l’adulte en seront profondément imprégnés. Écrit, au départ, pour expliquer à ses enfants leur arbre généalogique, l’auteur transforme peu à peu ce livre en référence. Ayant beaucoup voyagé – son héritage complexe l’y ayant depuis longtemps préparé – il nous ramène à la citoyenneté du monde, à nos propres origines, tellement composites ; à notre façon, souvent questionnable, d’aider les pays  » pauvres  » ; à nos responsabilités et à notre avenir critique… Une réflexion et un apport précieux.

J’ai aussi goûté des sushis pour la première fois, et la nourriture de rue recommandée locale appelée le Taksim Wet Burger. Les photos ci-dessus rock et je dois dire, une croisière sur le Bosphore sonne au-delà impressionnant. Avec ta photographie, tu obtiendrais de superbes photos.-}