Pierre Kropotkine ou l’économie par l’entraide PDF

Lichtenstein a une histoire touchante sur un Bushman, presque noyé dans une rivière, qui a été sauvé par ses compagnons.


Tandis que le credo de la concurrence comme principe organisateur des sociétés humaines se cherchait des bases « scientifiques » dans la lecture de Darwin, le premier mérite de Pierre Kropotkine (1842-1921) fut, comme biologiste, de mettre en lumière le rôle fondamental de l entraide dans la survie des espèces. Sur cette base, l uvre politique du « prince des anarchistes » propose une véritable « écologie urbaine » à travers l image d un habitat décentralisé, fondé sur la coopération et sur un balancement harmonieux des activités humaines. En revenant aux analyses de Kropotkine, explique Renaud Garcia, on trouvera des arguments pour lier la réflexion sur nos besoins, sur ce qui compte dans nos rapports aux autres et à notre milieu de vie à des perspectives d organisation économique et politique concrètes. Les précurseurs de la décroissance Les auteurs réunis dans cette collection constituent les racines de la pensée politique de la décroissance. L’apport de Pierre Kropotkine à cette pensée est présenté ici par Renaud Garcia ; la seconde partie de l’ouvrage est composée d extraits qui offrent un accès direct à son uvre.

L’institution du mariage est l’une des plus largement opposées. En 1838, il obtint une bourse pour étudier à Paris, où il devint notoriété en tant que polémiste et journaliste radical. Les textes de M. Gross montrent aussi que les achats ont été faits pour être distribués, non seulement chez les marchands bourgeois, mais «sur tous les citsains et commynalte» (p.136, note), ou, comme le dit l’ordonnance Thurso du dix-septième siècle, « Faites l’offre aux marchands, aux artisans et aux habitants de la dite ville, afin qu’ils puissent avoir leur proportion de la même, selon leurs besoins et leurs capacités. »-}